IITA : Un produit biologique "Aflasafe" réduit l’aflatoxine sur l’arachide et le maïs

Image: Senego

 

 

Dakar (SÉNÉGAL), 22 mars 2017 – Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

 

 

Les aflatoxines sont un poison produit par le champignon Aspergillus flavus que l’on trouve dans le sol et qui infectent les cultures dans les champs, entrainant la perte de vies humaines et de récoltes.

 

 

Face à cette situation catastrophique, les décideurs du continent se sont mobilisés pour mettre en place des initiatives visant à renverser ces effets négatifs dont le cancer par une alimentation saine et sécurisée, à identifier les moyens d’accroitre la production agricole en quantité et en qualité, et à booster les exportations.

 

 

Dans cette disposition de lutte, l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) en collaboration avec la Direction de la protection des Végétaux (DPV) du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a lancé ce jour à Dakar, aflasafe SN01, un produit biologique de lutte contre les aflatoxines du champ à l’assiette 100% naturel. aflasafe SN01 réduit systématiquement la contamination du maïs et de l'arachide par les aflatoxines. Des tests d’efficacité du produit aflasafe SN01menés dans le bassin arachidier du Sénégal au cours des 5 dernières années ont permis une réduction du taux d’aflatoxine jusqu`à plus de 95% à la récolte et pendant le stockage.

 

 

Ce produit biologique homologué par le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été mise en place grâce à la collaboration de l’IITA avec le Service de recherche agricole du Ministère de l'Agriculture des États-Unis (USDA-ARS), la DPV avec l’appui d’autres partenaires nationaux.

 

 

L’objectif de cet évènement de lancement officiel d’ aflasafe SN01est d’abord de le faire connaître au grand public, ensuite identifier des partenaires au niveau local prêts à assurer sa production et sa commercialisation, et surtout sensibiliser les agriculteurs sur l’efficacité du produit. Ce lancement se situe dans le cadre du Projet de Transfert de Technologie et de Commercialisation d’Aflasafe (ATTC) mis en œuvre par l’IITA dans 11 pays africains, à travers sa Plate-forme d’Incubation d’entreprises (BIP), et qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurité sanitaire des aliments en Afrique à travers l'utilisation d'Aflasafe®. Le Sénégal fait partie du premier groupe de pays bénéficiaires de ce projet.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.