COMIFAC-USFS: Validation technique des guides de planification et d’aménagement des territoires en Afrique Centrale

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le Communiqué final de l'atelier

Les guides de planification et d’aménagement des territoires en Afrique Centrale étaient au cœur d’un grand atelier régional qui s’est tenu du 7 au 8 mai 2013 à Douala au Cameroun. Il a été organisé par la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l’appui du Programme Régional de l’Afrique Centrale pour l’Environnement (CARPE), du Service Forestier Américain (USFS), en collaboration avec le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC) et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN), avec pour objectif de présenter pour validation technique lesdits guides, préalablement discutés et validés au plan national par les pays du bassin du Congo.

Vu son importance, environ quarante personnes, représentantes des administrations en charge des forêts et de la faune et des Coordinations Nationales COMIFAC des pays suivants : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tome et Principe et Tchad ; et des organisations telles que : COMIFAC, RAPAC, CARPE, USFS, IUCN, WCS. FAO, GEF, Banque Mondiale, USAID, TRIDOM, PACEBCo, Afrique Environnement Plus, ont été mobilisées.

 

Quatre articulations ont marqué cette rencontre facilitée par Dr André TOHAM de l’USFS

 

Cérémonie d’ouverture

 

Trois allocutions de circonstance ont été prononcées, à savoir celles de :

 

♦ Dr Sébastien KAMGA KAMDEM, Représentant du Secrétaire Exécutif du RAPAC,

♦ Son Excellence Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC

♦ Monsieur Dénis KOULAGNA KOUTOU, Secrétaire Général du Ministère des Forêts et de la Faune du Cameroun.

 

Ces intervenants se sont accordés pour souligner que le développement de ces guides se fait dans un contexte où les dégradations des ressources nationales font partie des grandes préoccupations des pays d’Afrique Centrale, à cause d’un manque d’outil de planification approprié pour la gestion des ressources naturelles et que les résultats de cet atelier seront d’une avancée significative dans la gestion des ressources naturelles dans le bassin du Congo.

 

Session plénière

 

Elles ont été marquées par des présentations des experts et des discussions autour des thèmes suivants :

♦ Présentation des concepts de planification et d’aménagement en Afrique Centrale, par Dr  André TOHAM, USFS

♦ Exemples d’application des Guides pour la planification et le développement des plans d’action stratégiques pour la conservation et la résilience aux changements climatique en Afrique de l’ouest, par M. Nicodème TCHAMOU de l’USAID

♦ Exemples d’application et d’adaptation des Guides pour la planification et le développement des plans d’aménagements – Cas du Gabon, par André TOHAM

♦ Présentation du Guide de planification de l’aménagement intégré des paysages en Afrique centrale, par M. Nicodème TCHAMOU

♦ Présentation du Guide de planification de la gestion des aires protégées en Afrique Centrale, par M. Sébastien KAMGA du RAPAC

♦ Présentation du Guide de planification pour la gestion des ressources naturelles à base communautaire en Afrique centrale (GRNBC), par Joseph TIEBOU du RAPAC+

♦ Présentation du Guide de planification pour la gestion des zones d’extraction de ressources en Afrique centrale Joseph TIEBOU

 

Travaux de groupes et restitution en plénière

 

Ces travaux de groupe visaient à (i) vérifier si les guides reflètent les discussions menées au plan national ; (ii) intégrer les observations faites par le Gabon et les autres pays sur les guides ; (iii) articuler les modifications pouvant être insérées dans lesdits guides.

 

Après deux (02) jours de travail, les participants ont validé les quatre guides de planification et d’aménagement des territoires avec amendements et sous réserve des améliorations à apporter auxdits guides.

 

S’agissant de l’adoption des guides par le conseil des Ministres de la COMIFAC, Les participants ont recommandés la soumission de ces guides de planification au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC qui les portera à l’attention du Conseil des Ministres de la COMIFAC (SE COMIFAC

 

Clôture des travaux

 

Les mots du Secrétaire Général du Ministère des Forêts et de la Faune venus mettre un terme à cet atelier ont laissé entrevoir la satisfaction des participants et leur désir de voir ce guide être validé par les Ministre de la COMIFAC et mis en œuvre dans le Bassin du Congo.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le Communiqué final de l'atelier

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020