Projet CoNGOs: Gestion inclusive des forêts dans le bassin du Congo: Réflexions de la société civile

 

 

Au cours de la 17e réunion annuelle des partenaires des forêts du bassin du Congo (PFBC) à Douala au Cameroun, Fern a organisé un évènement parallèle sur la gestion inclusive des forêts dans le bassin du Congo. Il s’agissait de se pencher sur le Rôle de la foresterie communautaire dans l’amélioration de la gouvernance forestière et climatique à travers des expériences de la sous-région en collaboration avec les partenaires du projet CoNGOs à savoir le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) du Cameroun; le Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme au Congo (FGDH)  et le Centre pour l’Information Environnementale et le Développement Durable (CIEDD), République centrafricaine.

 

L’objectif général de la rencontre était d’améliorer la compréhension des liens entre foresterie communautaire et gouvernances forestière et climatique, en considérant les espaces consacrés aux forêts communautaires comme de potentiels espaces sur lesquels il serait possible à la fois de renforcer la gouvernance forestière dans une perspective ‘paysage’ et de protéger les droits des communautés locales et autochtones. La rencontre a permis des échanges fructueux autour des exposés présentés par les partenaires du projet CoNGOs et Climate Analytics. Un espace a été ouvert à l’USAID pour une communication spécifique sur les défis liés à une décennie de mise en œuvre de la foresterie communautaire au Cameroun.

 

Avec près de deux millions de kilomètres carrés, le bassin du Congo est le deuxième massif forestier tropical du monde après l'Amazonie. Véritable grenier pour des millions d’individus, il constitue une importante source de gibier, de fruits sauvages, de légumes, d'épices, de médicaments et de matériaux de construction. Il joue également un rôle crucial dans la régulation du climat mondial et des cycles d’eau.  Bien que les forêts du bassin du Congo soient exploitées depuis longtemps par l’industrie du bois, les chasseurs-cueilleurs et les agriculteurs, elles restent largement intactes en comparaison à d'autres écosystèmes forestiers comme l'Amazonie ou la région du Mékong. En Afrique, une inquiétude croissante liée à la demande toujours plus grande en produits agricoles et en bois responsable de la destruction des forêts d'Amazonie et d'Asie du Sud-Est voit le jour. Des millions d'hectares de terres africaines ont été récemment acquis par de grands propriétaires pour l’exploitation de l'huile de palme, du caoutchouc et du cacao.

 

La gestion communautaire des forêts est un concept nouveau dans le bassin du Congo. À l'exception du Cameroun, il n'y a actuellement aucune forêt communautaire en Afrique centrale. Le panel organisé par Fern a permis de mettre l’accent sur l'importance de développer des modèles innovants de forêts communautaires susceptibles de contribuer à la protection des forêts, l'amélioration des moyens de subsistance et la séquestration accrue du carbone. Les participants ont convenu de la nécessité d'aller au-delà de l’opposition entre la foresterie communautaire et l'exploitation industrielle des forêts, et en faveur de l’émergence d’un nouveau paradigme tirant les leçons du modèle camerounais et des bonnes pratiques existants en Amérique Latine et en Asie.

 

En savoir plus...

 

Lien vers le site du PFBC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.