Accréditation Services International (ASI) en œuvre dans le Bassin du Congo : Une Réunion sur l’ASI du Forest Stewardship Council (FSC) mobilisée à Douala

 

Le compte-rendu de la réunion ainsi que les présentations des intervenants sont disponibles sur le site web du PFBC 


docs/news/Jan-Mars 2012/FSC-Reunion-Douala.jpgDouala (Cameroun), 3 mars 2012- S’est tenue une réunion de FSC Afrique  dans le but de présenter l’Accréditation Services International (ASI) et son travail d’audit actuel auprès des entreprises forestières du bassin du Congo. Elle était organisée par FSC-Bureau Régional pour l’Afrique et ASI avec les contributions financières de WWF Espagne, ASI et FSC-Bureau Régional pour l’Afrique.



La réunion  était ouverte à tous les parties prenantes et partenaires intéressés (partenaires financiers, institutions gouvernementales, secteur privé, société civile, institutions de recherche, Institutions de formations, étudiants, médias, etc) qui se trouvaient à Douala après les réunions organisées par la Facilitation du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Les organismes internationaux, les ONG et les sociétés forestières ont honorés de leur présence les débats.



Y ont également pris part les représentants des medias en charge des questions environnementales venus des secteurs public et privé. La rencontre a connu une participation de 31 personnes qui ont eu l’occasion d’échanger sur les questions de gestion et de certification des forêts dans le monde en général et dans le Bassin du Congo en particulier.

Spécifiquement, cette réunion a permis aux participants d’avoir des informations claires sur :

 

1. Le fonctionnement du processus de certification FSC par les Bureaux de certification ainsi que le processus de contrôle des Bureaux de certification par ASI ;

 

2. Le rôle des différents organes impliqués dans ces processus notamment le Bureau de certification, ASI, FSC-International Center, les Bureaux de certification et les entreprise concernées;

3. D’autres questions pertinentes relatives à certification FSC en général  et la certification FSC dans le Bassin du
Congo en particulier.



La réunion a été marquée par une session de trois présentations suivies par une session de questions réponses et discussions ainsi que la session de clôture.



Après le rappel des objectifs de la réunion et le souhait de la participation active des participants aux ravaux de la réunion, Elie Hakizumwami, le Directeur Régional de FSC pour l’Afrique a fait une présentation introductive sur l’historique, la mission et les outils qui contribuent à la mise en œuvre de cette mission de FSC notamment, la prise de décision de manière consensuelle et démocratique, le mécanisme du marché, les normes et les politiques de gestion responsable des forêts, etc. Il a ensuite fait le point sur les progrès réalisés dans le cadre de la certification FSC en Afrique avec un accent particulier sur le Bassin du Congo. Il a souligné que le Bassin du Congo couvre 32% des forêts tropicales certifiées FSC au monde, et plus de 70% des forêts certifiées FSC en Afrique. Il a également rappelé les rôles de l’État et du secteur privé dans la certification. Au niveau mondial, 54% des forêts certifiées FSC appartiennent à l’État mais le secteur privé détient plus de 50% des certificats à cause de certaines des forêts étatiques gérées en concession par les privés comme c’est le cas dans les pays du Bassin du Congo. Il a également expliqué le rôle de FSC dans le processus de la certification.



La deuxième présentation a été faite par Jervais NKOULOU, le coordonnateur de l’organisme de certification SmartWood de Rainforest Alliance pour l’Afrique. Son exposé a porté sur le processus de certification forestière du début jusqu’à l’octroi du certificat. Il a fait une rapide présentation de son organisme qui jusqu’à présent a certifié plus de 45 millions d’hectares de forêt dans le monde sous le référentiel FSC faisant de lui le premier bureau de certification FSC dans le monde.

 

La troisième présentation a été faite par Etienne KOUZONG, Gestionnaire du programme accréditation de l’ASI.
Ila fait le point sur la mission principale de cet organisme.
M. Etienne KOUZONG a informé les participants que l’ASI accrédite les Bureaux de certification pour la certification de la gestion forestière et de la chaîne de traçabilité pour FSC. Cet organisme assure également les missions de vérification de la conformité des Bureaux de certification, et examine les litiges liés aux certificats. ASI n’accrédite pas seulement pour la certification des forêts. Il le fait également pour la certification marine (MSC) et la certification aquaculture (ASC) et le RSPO (Huile de Palme).


Bien vouloir télécharger :


♦ Compte-rendu de la réunion

♦ La certification en Afrique: quelques rappels (certification de gestion forestière et de légalité) par Elie Hakizumwami et Jervais Nkoulou du programme Smartwood,

♦ Création d’ASI, fonctionnement actuel, contexte et état d’avancement des audits ASI dans la sous-région par M. Etienne Kuzong, ASI Accreditation Program Manager pour FSC.

 

Pour plus d’information n’hésitez pas à contacter Etienne Kuzong (e.kuzong@accreditation-services.com)  ou Elie Hakizumwami du FSC Afrique (e.hakizumwami@fsc.org)



Le programme FSC-ASI www.accreditation-services.com/programs/fsc

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.