FAO Media: L’Ouganda comble ses lacunes de données forestières grâce aux technologies de cartographie de la FAO

 

docs/research_docs/US-Facilitation/FAO-Uganga.jpgRome (Italie), 13 août 2013 - La FAO rapporte qu'elle a récemment introduit en Ouganda de nouvelles technologies de cartographie qui aideront le pays à produire des statistiques forestières plus complètes et des cartes de la couverture végétale.

 

Les forêts et les produits forestiers ont une grande importance pour les moyens de subsistance de nombreuses communautés en Ouganda.  Les nouveaux outils permettront au gouvernement d'effectuer un meilleur suivi des ressources forestières nationales et de prendre des décisions en connaissance de cause sur les politiques forestières et les investissements à longterme, tout en évitant la conversion des forêts et ladégradation des fonctions de production et de protection des forêts.  

 

Des logiciels trop chers



Autrefois, la gestion du secteur forestier en Ouganda souffrait d'un manque de données fiables. Si les nouvelles avancées en télédétection et l'accès libre aux données
par satellite facilitent désormais la production de données sur les superficies boisées, des utilisateurs comme l'Autorité forestière nationale de l'Ouganda (NFA) avaient une capacité limitée de tirer parti de ces progrès -les licences de logiciel pouvant coûter des dizaines de milliers de dollars.



La mise en œuvre des innovations de la FAO, en revanche, ne nécessite pas de gros investissements financiers.



Nouvelle approche intégrée d'analyse des données



Pour actualiser la carte de couverture végétale de l'Ouganda, la FAO et la NFA ont collaboré durant un cours de formation d'une semaine
en traitement des images par satellite pour classer les images récentes et produire des statistiques.  L'équipe de la NFA a appris à utiliser une série d'outils open-source de traitement d'images.



"La formation a permis de résoudre notre plus gros problème et nous a donné l'impulsion pour étendre la cartographie de la couverture végétale à l'ensemble du pays; ce que nous souhaitions faire depuis longtemps", a déclaré John Diisi, Coordonnateur des systèmes d'information géographique /cartographie  à la NFA.



"La fourniture gratuite de données de qualité par satellite, associée au traitement open-source des images, aux systèmes d'information géographique et autres outils statistiques, offrent des fonctions impressionnantes d'utilité et de souplesse", a précisé le spécialiste de télédétection de la FAO, Erik Lindquist. "Maintenant, nous pouvons aisément introduire des techniques avancées de traitement d'images et obtenir des résultats efficaces sans générer de coûts de logiciel pour les organisations avec lesquelles nous travaillons, ce qui est fondamental compte tenu des contraintes budgétaires que rencontrent les organismes forestiers nationaux du monde entier".



De grands résultats à moindre coût

"Cette initiative montre qu'en trouvant des moyens polyvalents d'utiliser les ressources limitées au bon endroit et au bon moment, on peut obtenir des résultats appréciables.  L'investissement initial direct, financé par le Gouvernement de Finlande, était d'environ 20 000 dollars, mais il a permis de libérer le potentiel de l'Ouganda qui a une valeur bien supérieure", a fait remarquer Kenneth MacDicken, Forestier principal à la FAO.



La nouvelle carte de la couverture végétale et les statistiques aideront l'Ouganda à améliorer ses capacités de suivi forestier. Les nouvelles données seront également intégrées au prochain rapport  de la FAO « Évaluation des ressources forestières mondiales 2015 ».

 

Pour de plus amples informations sur le contenu de cet article, bien vouloir consulter le site web officiel de la FAO: ICI

 

Image credits: New FAO technologies enable foresters to process satellite images and generate forest maps at low cost. (FAO, 2013)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.