FAO : La FAO lance le premier programme de bons électroniques au Mozambique

 

 

Au début de la campagne agricole 2015/2016, la FAO a lancé au Mozambique un programme de bons électroniques visant à faciliter l'accès au marché des intrants agricoles (principalement les semences et les engrais) et à améliorer la distribution d'intrants agricoles de qualité grâce à la participation de divers négociants de produits agricoles. Le programme soutient deux groupes de bénéficiaires: les petits agriculteurs émergents et les exploitants pratiquant une agriculture de subsistance, en accordant une attention particulière aux femmes rurales et aux femmes chefs de famille.

Les bons permettent d’acheter à crédit des intrants – par exemple des semences et des engrais, provenant de négociants de produits agricoles dont la qualité est contrôlée – et sont cofinancés par le bénéficiaire. Faciliter l'accès des agriculteurs aux intrants agricoles améliorés peut accroître la production, le savoir-faire, la sécurité alimentaire et les revenus, et favoriser le développement des secteurs de la commercialisation et de la distribution.

 

 

L'outil d'inclusion financière a été testé avec succès dans la province de Manica pendant la campagne agricole 2015/2016 et sera étendu aux provinces de Sofala, de Zambezia et de Nampula lors de la campagne agricole 2016/2017. Il va progressivement remplacer le programme de bons en papier en vigueur depuis 2013.

 

 

Améliorer le rendement des cultures et augmenter les gains en capital
Les petits exploitants et les agriculteurs familiaux émergents, du fait de leurs capacités limitées en matière de développement agro-industriel, ont besoin de débouchés commerciaux sûrs et de dispositifs d’assurance couvrant les risques. Ils manquent en outre de capitaux pour investir dans leurs fermes et les agrandir.

 

 

Eduardo Lino, un agriculteur local qui a participé au lancement des bons électroniques à Sussundenga, dans la province de Manica en novembre 2015, est enthousiaste à propos de ce nouveau programme. Étant déjà bénéficiaire des bons en papier, il comprend bien le fonctionnement du système dans lequel le bénéficiaire paie une partie de la valeur totale des bons, tandis que la FAO avance le reste. Une fois que le bon a été activé, le bénéficiaire a accès à une vaste gamme d'intrants auprès de tous les négociants de produits agricoles qui participent au programme.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.