COMIFAC-La croissance verte au centre des débats de la quinzième réunion du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

 

 

Yaoundé, capitale politique de la République du Cameroun, a abrité du 18 au 19 juin 2015, la quinzième réunion du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC), sous  le thème « Ecosystèmes du Bassin du Congo : capital naturel, producteur de valeur économique et moteur de croissance verte pour le bien-être de ses populations ».

 

 

Les travaux de la réunion ont été ouverts par le Vice-Premier Ministre du gouvernement camerounais, Amadou Ali, en présence des Ministres de la COMIFAC, du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, du représentant du Secrétariat général de la CEEAC, des ambassadeurs et chefs de mission diplomatiques, du facilitateur du PFBC et des représentants des organisations internationales et sous-régionales, ainsi que les représentants  des organisations non gouvernementales et de la société civile.

 

Yaoundé a été du 15 au 19 juin 2015 dernier, capitale du Bassin du Congo. Elle a abrité successivement plusieurs réunions et colloques en prélude de la 15ème réunion du Partenariat pour les Forêts du Congo (PFBC). Parmi les différents événements, on peut citer la cinquième édition des Journées des Aires protégées d’Afrique Centrale sous l’égide du Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC), le Conseil des Ministres de l’Organisation pour la Conservation de la Faune Sauvage en Afrique (OCFSA) et les réunions du comité tri national de supervision et d’arbitrage (CTSA) du Tri National de la Sangha(TNS) et du comité tri national de supervision et d’arbitrage (CTSA) du Tri National Dja-Odzala-Minkebé.

 

Dans son discours d’ouverture, Son Excellence Amadou Ali, Vice-Premier Ministre du Cameroun, a salué les initiatives de gestion durable des ressources forestières dans la sous-région, notamment la mise en place du PFBC. En phase avec le thème de la réunion, le Vice Premier Ministre a souligné qu’on peut faire du secteur forestier, un puissant moteur de développement économique, social et culturel au Cameroun. Abordant dans le même sens cette idée, M. Philp NGOLE NGWESE, Ministre des Forêts et de la Faune pense que grâce au plan d’industrialisation du secteur Bois au Cameroun, le secteur sera valorisé avec le système de transformation et du développement des marchés locaux et internationaux. Ceci impliquera nécessairement la formation et la bonne gouvernance forestière.

 

Le thème de la réunion a mis en relief l’importance économique des forêts, comme une ressource renouvelable  et une opportunité pour la promotion de l’économie verte a signalé M. Henri DJOMBO, Ministre des Forêts et de l’Economie durable du Congo Brazzaville qui a prononcé son discours en qualité de représentant du Président en Exercice de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC). En effet, 20 % de la superficie totale des forêts du Bassin du Congo produisent annuellement environ 17 000 000 m3 de bois, et 102 000 000 m3 de combustible ligneux. Pour le Ministre congolais, la contribution du secteur au PIB varie de 2% à 5% entre les pays du bassin du Congo. « Outre, les différentes taxes et redevances payées pour l’exploitation des produits forestiers, les sociétés forestières apportent une contribution importante au développement local, à travers la création des emplois et des infrastructures économiques et sociales telles que les routes, les structures sanitaires et scolaires, l’eau et l’électricité » a-t-il affirmé.  

 

 

Parlant des avantages qu’offre le secteur forestier, le ministre Henri DJOMBO a aligné toute une panoplie d’activités capables de booster la croissance verte. De la transformation poussée et diversifiée du bois, à la valorisation des déchets  et l’artisanat, en passant par  l’agroforesterie, la valorisation des produits forestiers non ligneux à travers des industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques, la cogénération pour la production d’une énergie propres, le tourisme écologique, les plantations forestière et l’éco-construction, sont autant d’activités qui impliquent aussi bien les communautés locales et autochtones et permettent de créer des revenus et des emplois décents dans la sous-région….

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter : ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.