CIFOR – MINFOF : Étude de l'importance économique du secteur forestier et faunique au Cameroun

 

Bien vouloir télécharger :

 

La note de synthèse des résultats -  par Guillaume Lescuyer, Jonas Ngouhouo Poufoun, Richard Eba’a Atyi

 

Le rapport final Étude de l'importance économique du secteur forestier et faunique au Cameroun – 

 

Note de synthèse des résultats -  par Guillaume Lescuyer, Jonas Ngouhouo Poufoun, Richard Eba’a Atyi

 

Les précédents chapitres thématiques permettent de dresser un diagnostic socio‐économique exhaustif et actualisé du secteur forêt/faune du Cameroun. Ce chapitre final fait la synthèse des résultats présentés. Il se décompose en quatre parties. Premièrement, les données économiques de base sont agrégées afin d’établir la contribution de ce secteur à l’économie nationale.  Deuxièmement, cette agrégation des données sous‐sectorielles est comparée aux estimations tirées de la comptabilité nationale. Troisièmement, les principaux bénéfices sociaux et environnementaux du secteur forêt/faune sont rappelés. Enfin, certaines recommandations générales sont formulées  afin de pérenniser ou d’augmenter la contribution de ce secteur à l’économie nationale, tout en renforçant sa visibilité dans l’arène politique.

 

Importance financière et économique du secteur forêt/faune

 

 

L’ambition initiale était d’appliquer une analyse homogène aux différents sous‐secteurs qui composent le secteur forêt/faune au Cameroun. Une même approche méthodologique a été appliquée à tous ces sous‐secteurs. Cette démarche a été confrontée à un principe de réalité et toutes les catégories de bénéfices et de coûts n’ont pu être renseignées pour tous les sous‐secteurs. Cela tient à trois raisons principales : (1) certains secteurs (comme l’exploitation forestière industrielle) sont largement formels tandis que d’autres (comme le bois énergie) sont largement informels ; (2) certains secteurs produisent de nombreux bénéfices financiers tandis que certains ne génèrent aujourd’hui que des bénéfices économiques (comme les services environnementaux) ; (3) l’accès aux données est hétérogène et dépend de l’existence de littérature (articles scientifiques et rapports) ainsi que de l’accessibilité – souvent difficile – aux données publiques.

 

 Bien vouloir télécharger :

 

La note de synthèse des résultats -  par Guillaume Lescuyer, Jonas Ngouhouo Poufoun, Richard Eba’a Atyi

 

Le rapport final Étude de l'importance économique du secteur forestier et faunique au Cameroun – 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020