Revue des recommandations de l’atelier de décryptage de la COP 21

 

 

bien vouloir télécharger le communiqué final de l’atelier

 

 

05 et 06 Mai, s’est tenu à l'hôtel Prince de Galles Douala, en République du Cameroun, l’Atelier sous régional de décryptage de l’Accord de Paris sur le climat en lien avec les Objectifs du Développement Durable. Cet atelier était organisé par la CEFDHAC, avec l’appui technique et financier du FEM/Banque Mondiale à travers le PREREDD+, de la GIZ projet d’appui à la COMIFAC et de l’IUCN Programme forêts.

 

 

L’objectif principal de cet atelier était de décrypter le nouvel accord climat adopté en décembre 2015 à Paris lors de la COP21 et faire un lien avec les ODD post 2015 en vue de la maîtrise du nouveau régime climatique global par les principaux acteurs de la sous-région. L’atelier connu la participation de plus d’une cinquantaine de personnes venues d’horizons et d’appartenances professionnelles multiples et diverses.

 

A l’issue des travaux les principales recommandations suivantes se sont dégagées :

Que la CEEAC contribue à la mise en place d’un cadre financier approprié afin de permettre aux pays de son espace économique de capturer les financements qui leurs permettront de mettre en œuvre leurs Contributions déterminées au niveau national tel qu’ils les auront transmises en accompagnement de leurs instruments de ratification de l’accord de Paris.

 

AU CONSEIL DES MINISTRES DE LA COMIFAC

 

  • Qu’à l’instar du Cameroun qui a annoncé la ratification de l’accord en juin prochain, que nos gouvernements amènent tous nos Etats à le ratifier dans les meilleurs délais possibles, et mettent à contribution des approches participatives pour la révision de leurs CPDNs, avant leur transmission au Secrétariat de la CCNUCC ;
  • Qu’à l’instar du Burundi, du Congo, de la RCA, de la RDC et du Rwanda, nos gouvernements s’engagent à contribuer au Défi de Bonn (Bonn Challenge) pour la restauration des terres dégradées et déboisées  sur une superficie de 100 millions d’hectares d’ici 2020 et 350 millions d’hectares d’ici 2030 ;
  • Qu’en définissant les différentes trajectoires d’émergence à des horizons divers, que nos gouvernements élaborent et mettent en œuvre des politiques et programmes de développement à faible émission et résilient au climat ;
  • Que nos gouvernements mettent en place ( dans chaque pays ) et rendent opérationnels, les organes attendus autant par le Secrétariat de la CCNUCC et que par les principaux organismes de la ¨finance climatique, visant à capter les financements sur l’atténuation et l’adaptation et à bénéficier des transferts de technologies, et qu’ils impliquent la CEFDHAC et ses organes ainsi que les autres acteurs non gouvernementaux pour les accompagner dans l’élaboration et la mise en œuvre des réformes visant à respecter les engagements pris dans leurs CDN respectives ;
  • Que les gouvernements mettent en place un panel d’experts spécialisés chargé de la facilitation de l’accès des pays de l’Afrique centrale aux opportunités de financement offertes par l’Accord Climat et les Objectifs du Développement Durable, y compris ceux de la REDD+.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le communiqué final de l’atelier ci-dessous :

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.