Fern-Gouvernance et forêts : Quelle place dans les Contributions Déterminées au niveau National ?

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Gouvernance et forêts - CDN_0.pdf (2.3 Mo)

 

 

Cette étude analyse la corrélation entre la gouvernance forestière et la déforestation, afin de mettre en lumière une meilleure compréhension nationale des défis liés à la gouvernance de l’utilisation des terres. Le processus multipartite de l’Accord de Partenariat Volontaire a créé une opportunité sans précédent de dialogue sur le renforcement de la transparence et des responsabilités dans le secteur forestier. L’analyse effectuée par la présente étude indique que l’amélioration de la gouvernance forestière du Cameroun demandera encore des efforts. Gouvernance et forêts .

 

 

La ratification de l’Accord de Paris a permis aux parties d’introduire la problématique de la gouvernance des forêts dans les débats nationaux par le biais des Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) qui sont devenues les Contributions Déterminées Nationales (CDN). Le processus par lequel les pays mettront effectivement en œuvre leur CDN impliquera de fixer des priorités et de déterminer des façons réalistes d’honorer et de suivre dans le temps leurs engagements pour le climat. Ce processus constitue aussi un espace de partage d’expériences dans le secteur de l’utilisation des terres, qui pourra éclairer la mise en œuvre des CDN. Les CDN deviennent ainsi le cadre essentiel d’orientation des politiques nationales relatives au climat, et offrent aux pays mettant en œuvre un Accord de partenariat volontaire (APV)1 avec l’Union européenne (UE) comme le Cameroun, une tribune pour mieux mettre en évidence l’importance de la gouvernance forestière et son optimisation dans les débats sur le climat.

 

 

Cette prise de conscience est à l’origine de la présente étude sur l’analyse de la corrélation entre la gouvernance forestière et la déforestation, afin de mettre en lumière une meilleure compréhension nationale des défis liés à la gouvernance de l’utilisation des terres. Le processus multipartite de l’APV a créé une opportunité sans précédent de dialogue sur le renforcement de la transparence et des responsabilités dans le secteur forestier. L’analyse effectuée par la présente étude indique que l’amélioration de la gouvernance forestière du Cameroun demandera encore des efforts, notamment :

 

  •  la mise en oeuvre effective de systèmes d’accès à l’information et des stratégies de diffusion et circulation des informations, afin que toutes les parties prenantes, et en particulier les communautés et les femmes, aient leur mot à dire dans les décisions qui les concernent ;

 

 

  • la mise en place d’une approche interministérielle coordonnée évoluant vers une plus grande culture de la transparence et un meilleur accès aux informations ;

 

 

  •  le gouvernement devrait s’assurer que la société civile peut s’exprimer librement et indépendamment sur les problèmes liés à la transparence et à la bonne gouvernance ;

 

 

  • la synergie entre les organisations non gouvernementales et les organisations de la société civile locales devrait être renforcée, pour permettre que la voix des communautés forestières et concernées soit plus entendue et reflétée dans la politique climatique et forestière et dans la mise en oeuvre des CDN en particulier ;

 

 

  •  l’implication effective des bailleurs de fonds et autres acteurs clés de la société civile dans le processus de gouvernance forestière.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.