Le CBPE en est à sa quatrième session!

 

 

 

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

 

 

Il s’est tenu dans la salle des conférences de l’Hôtel Adamaoua à N’Gaoundéré, la quatrième session du Comité Binational de Planification et d’Exécution (CBPE) du Complexe transfrontalier BSB  « Yamoussa ». Le CBPE organisé avec l’appui financier du Programme de Conservation de la Biodiversités en Afrique Centrale-Sauvegarde des Eléphants d’Afrique Centrale (PCBAC-SEAC), et l’appui technique de la GIZ et de l’UICN a connu la participation d’une vingtaine de participants issus : des services centraux et déconcentrés du MINFOF(Cameroun) et du MEP(Tchad), des sectorielles administratives concernées, des autorités traditionnelles, de  la société civile et des PTFs. 

 

 

La rencontre avait pour objectif global de faire un état des lieux de l’Accord de coopération entre les Gouvernements de la République du Cameroun et de la République du Tchad. En effet le Comité a fait le bilan de la mise en œuvre du plan opérationnel du 3ième CBPE et le point sur l’état d’avancement de la signature de l’avant-projet du Protocole Spécifique Ecodéveloppement pour le BSB. En outre cela, le Comité a redéfinit, adopté et planifié les activités prioritaires à mettre en œuvre dans le BSB  de 2017 à 2018;

 

 

A l’issue de l’atelier une nouvelle feuille de route a été formulée, et les principaux défis dans la gestion des AP du BSB ont été relevés. Par ailleurs, les points suivants ont été déclarés prioritaires pour l’amélioration de gestion concertée du Complexe:

  • transmettre aux ministères de tutelles le Protocole Spécifique Ecodéveloppement élaboré. Il faudrait également leur transmettre la documentation relative à la mise en place effective des Organes de l’Accord, et élaborer les fiches spécifiques avec des échéances à l’attention du Gouvernement Tchadien pour la relocalisation des enclaves dans le Parc National de Sena-Oura;
  • organiser les patrouilles conjointes (Tchad-Cameroun) de surveillance et de contrôle ; 
  • doter la nouvelle feuille de route d’un plan d’action, des indicateurs et d’un budget;
  • intégrer la révision des plans d’aménagements de deux parcs dans la feuille de route.

 

Il faut noter que quatre sessions du CBPE se sont tenues sans pour autant que les étapes majeures de la mise en œuvre de l’Accord soient atteintes. De l’élaboration de la stratégie de communication du BSB assorti de son plan d’action, à l’avant-projet de la stratégie LAB en passant par les Plans d’Action et avant-projets des Protocoles Spécifiques LAB, Libre Circulation et Ecodéveloppement, c’est le statut quo. Ces jalons majeurs issus du processus de la collaboration transfrontalière BSB et censés trouver un aboutissement lors de leurs adoptions par le CBSA (Comité Binational de supervision et d’arbitrage-organe suprême de l’Accord) restent encore non-applicables due au fait qu’ils sont non officiels/opérationnels.

 

 

Six ans après l’opérationnalisation de l’Accord signé le 02 aout 2011, des quatre organes de l’Accord, seul le CBPE est opérationnel mais sans avancées véritables dans l’atteinte des objectifs fixés. A cela, la GIZ à travers le projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa, reste résolu à accompagner cette dynamique de coordination des différentes interventions dans ce parc transfrontalier.

 

Bertille MAYEN

Pour plus de détails veuillez contacter : bernadette.wandja@giz.de

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020