COMIFAC-Banque Mondiale: „Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts“

docs/news/Juin-Aout-2013/Kin-Officiel.pngKinshasa (RDC), 16-17 mai 2013 – S’est tenue une conférence sous-régionale sur les  « Tendances de déforestationdans le Bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts ». Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et la Banque mondiale, la cérémonie d’ouverture de la conférence a été présidée par son Excellence Daniel MUKOKO SAMBA,  Vice-Premier ministre de  la République Démocratique du Congo. Les travaux ont rassemblée 200 participants représentant les décideurs politiques, des techniciens, les représentants du secteur privé et de la société civile.

 

 

 

 

La conférence avait pour objet principal d’informer les décideurs politiques sur les impacts potentiels du développement de certains secteurs économiques clés pour la croissance économique des pays du Bassin du Congo et des possibles choix (trade-offs) qui peuvent être considérés pour permettre de réconcilier le besoin critique de croissance économique avec la recherche de la préservation des écosystèmes forestiers. Il s’est agi au cours des travaux de présenter à un niveau politique les conclusions de l’étude, aussi bien sur sa partie analytique (secteur par secteur et la modélisation) que sur les recommandations proposées pour chacun des secteurs et au niveau transversal.

 

 

docs/news/Juin-Aout-2013/Photo-MSP.jpgCette conférence s’inscrivait dans le cadre, d’une étude ambitieuse sur «Tendances de déforestation dans le Bassin du Congo : comment réconcilier la croissance économique et la protection de la forêt », lancée par la COMIFAC en 2009, en partenariat avec la Banque mondiale, pour apporter des éléments robustes de compréhension des futursfacteurs de déforestation et de dégradation forestière. Cette étude avait pour objectif d’analyser de façon approfondie l’impact du développement des principaux secteurs ayantune potentielle incidence sur la déforestation et la dégradation des forêts, à savoir l’agriculture, les infrastructures de transport, l’énergie, l’exploitation forestière et l’exploitation minière. La méthodologie adoptée pour cette étude a combiné les différents éléments suivants: utilisation et adaptation d’un modèle économique (GLOBIOM), analyse approfondie des secteurs clés cités ci-dessus et consultations auprès des experts de la sous-région au cours d’ateliers sous-régionaux.

 

 

 

Bien vouloir consulter cinq  quelques présentations discutées au cours des travaux de la conférence:

 

 

♦ Les efforts de coordinationintersectoriellepour la REDD+ en RépubliqueDémocratique du Congo - Vincent Kasulu – Secrétaire Général au Ministère de l’Environnement et Conservation de la Nature

 

♦ Perspectives en matièred’aménagement du territoire au Cameroun ’’- Par M. Janvier OUM ELOMA, D.G Planification et AménagementTerritoire

 

♦ Prospective 2040 - EcosystèmesForestiers du Bassin du CongoSynthèse des recommandations, Jean-Noël Marien

 

♦ Dynamiques de déforestationdans le bassin du Congo - Perspective de la Banque mondiale, Par Benoît Bosquet, Banque mondiale

 

 

♦ Perspectives sous régionales pour la planification intégrée utilisation des terres, Par Martin Tadoum, SEA COMIFAC

 

 

De plus, bien vouloir télécharger:

 

♦ Agenda, les communiques de presse et les fiches sectorielles

 

♦ Termes de référenceCOMIFAC et la Banque mondiale : Conférence sous-régionale sur « Tendances de déforestation dans le Bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts », Kinshasa (RDC)

 

 

Le rapport comprenant tous les rapports sectoriels

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.