Le comité ad hoc Genre de la COMIFAC se redynamise...

 

Développer une Plate forme de dialogue et d’échanges sur les questions genre afin d’appuyer la COMIFAC en matière de prise en compte du genre dans toutes les initiatives  relevant de la conservation et de la gestion durable des forêts du Bassin du Congo, tel a été l’objectif principal de l’atelier de relance du comité ad hoc Genre de la COMIFAC qui s’est tenu à MBALMAYO, au Cameroun, du 24 au 25 novembre 2014.


Après plusieurs mois, les activités du comité ad hoc Genre de la COMIFAC ont repris avec notamment  l’atelier de relance organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC  avec l’appui financier de la GIZ. Cet atelier était présidé par le  Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC qui dans son mot d’ouverture est revenu sur la genèse du comité ad hoc, ses actions et les avancées enregistrées sur le genre au sein de la COMIFAC. « Le Plan de Convergence inscrit la question Genre dans ses priorités  et notamment l’élaboration de la stratégie Genre comme cadre devant régir toutes les initiatives de gestion des écosystèmes forestiers dans le Bassin du Congo » a-t-il souligné. Il a en outre invité les participants à proposer de mesures concrètes pour convenir d’une feuille de route qui devrait se focaliser sur les actions qui doivent permettre d’arriver à l’élaboration de la stratégie sous-régionale genre.



Cet atelier a connu en plus des représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, la participation des représentants du Réseau des Femmes d’Action pour le Développement Durable (REFADD), du Réseau des Femmes Africaines pour la Gestion Communautaire des forêts (REFACOF), du Réseau africain de Forêts Modèles (RAFM), du CIFOR et de la GIZ. La modération des travaux de cet atelier était assurée par Madame Julienne TSANGUE, consultante spécialisée sur les questions genre, appuyée par l’expert Genre de la COMIFAC. Les travaux ont essentiellement porté sur la nature du comité ad hoc Genre à la COMIFAC, l’examen du mandat dudit comité et du projet de lettre de mission, ainsi que l’examen du projet des TDR  de la stratégie sous-régionale Genre et l’élaboration d’une feuille de route.

Plusieurs exposés ont été faits et chacun des points  abordés a permis de : (i) faire un rappel sur la capitalisation des différents travaux  réalisés par la COMIFAC en matière de prise en compte du Genre dans les politiques et programmes ;  (ii) définir un cadre pour la structure ; (iii) valider les TDR des projets des lettres de mission et de la stratégie ; (iiii) prioriser les activités pour le futur avec un calendrier et une durée spécifiée.

Au terme de deux jours de travaux, les résultats de l’atelier ont été atteints avec l’élaboration de la feuille de route pour la mise en œuvre des activités du comité ad hoc Genre. Aussi, a-t-il été décidé que le comité conservera son statut ad hoc dans le dispositif institutionnel de la COMIFAC ; ceci sous la conduite de l’expert Genre comme coordonnateur principal. Quant à la validation des TDR de la stratégie sous-régionale Genre, les participants ont tout simplement renvoyé cette question au niveau du Secrétariat Exécutif pour de plus amples précisions concernant la démarche méthodologique.

Le mot de clôture a été prononcé par la représentante de la GIZ qui s’est dite satisfaite du bon déroulement de l’atelier et a encouragé tout le monde à s’investir pleinement pour que la feuille de route telle qu’élaborée soit totalement mise en œuvre.

En guise de rappel, le comité ad hoc Genre a déjà mené plusieurs ateliers et séminaires de formation et d’information sur les enjeux de l’intégration du genre dans le secteur des ressources naturelles et forestières depuis sa mise en place en 2011. Parmi ces activités, il y a les études réalisées respectivement avec l’appui de l’ACDI sur « L’ébauche de stratégie genre de la COMIFAC » et avec l’appui de la GIZ sur« L’analyse Genre au sein du projet GIZ d’Appui à la COMIFAC ». De même, une journée thématique consacrée au genre a été organisée en mars 2013 en marge de la réunion des partenaires du PFBC. Les principales conclusions des différents ateliers et séminaires ont souligné la nécessité d’élaborer une stratégie sous-régionale Genre de la COMIFAC.

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir consulter le site web officiel de la COMIFAC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020