La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

 

 

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le communiqué Final….

 

 

Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, avec l’appui du Projet Régional GIZ d’Appui à la COMIFAC, l’atelier avait pour objectif de faire un état des lieux des services socio-culturels que procurent les services écosystémiques des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS à leurs populations autochtones et communautés locales.

 

 

Y ont pris part : le Représentant de la CEEAC, les représentants du Secrétairiat exécutif de la COMIFAC ; les représentants des populations autochtones et communautés locales ; les Coordonnateurs nationaux de la COMIFAC des pays suivants (Cameroun, Congo, RCA et Tchad) ; les Points focaux CDB des pays suivants (Congo,  RCA et Tchad) ; les Points focaux APA des pays suivants (Cameroun,  Congo et RCA) ; les représentants d’administrations en charge des forêts, de la faune et des aires protégées des pays suivants ( Cameroun, Congo, RCA et Tchad); les représentants de la CEFDHAC et des réseaux REPALEAC, REJEFAC, REFADD, REPAR, le représentant de la Fondation pour le Tri-national de la Sangha et les personnes ressources. 

 

 

Au terme de l’atelier, les participants recommandent :

  • De compléter l’évaluation socio culturel des services écosystémiques des aires protégées à l’évaluation économiques des services socio culturels en vue de mesurer leur impact dans l’amélioration du bien-être des populations autochtones et locales ;

 

  • D’inscrire le développement et la promotion de la socio économie des services socio culturels dans et autour des aires protégées dans le cadre de l’aménagement et la gestion durable des ressources naturelles dans les territoires et au service du bien-être des populations autochtones et locales ;

 

  • Impliquer le Ministère en charge de l’Aménagement de territoire et celui de développement local et d’autres Ministères sectoriels à côté du Ministère en charge des aires protégées dans le développement et la promotion des services socio culturels dans et autour des aires protégées ;

 

  • Actualiser les Termes de Référence des Consultants et la feuille de route en tenant compte des recommandations des participants à l’atelier ;

 

  • La prise en compte de l’éducation afin de développer et transmettre le savoir traditionnel ;

 

  • De développer des mécanismes pour protéger le savoir traditionnel ;

 

  • D’accorder une attention particulière sur les opportunités d’emploi des populations riveraines en appliquant la gestion durable des services écosystémiques ;

 

  • D’évaluer le potentiel économique des services écosystémiques afin d’optimiser les avantages pour les parties prenantes ;

 

  • De mettre en place une stratégie sous-régionale sectorielle pour le développement économique des services écosystémiques ;

 

  • D’harmoniser la présentation des services écosystémiques tout en considérant les perceptions différentes exprimées pendant l’atelier.

 

 

Bien vouloir télécharger le communiqué Final ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.