Bulletin des Négociations de la Terre: Compte rendu de la trente-quatrième réunion du Groupe de travail à composition non limitée (GTCNL 34) des Parties au Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone

 

La trente-quatrième réunion du Groupe de travail à composition non limitée (GTCNL 34) des Parties au Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone s’est tenue à Paris, en France, du 14 au 18 juillet 2014. Elle a rassemblé plus de 350 délégués représentants des gouvernements, des agences de l ONU, des groupes et comités d experts du Protocole de Montréal, des organisations non gouvernementales et du secteur industriel.

 

À cette occasion, les délégués ont examiné une série de questions , incluant notamment: le rapport d’activité du Groupe de l’évaluation technique et économique (GETE) pour 2014; des questions d’organisation relatives au GETE; le rapport du GETE sur la reconstitution du Fonds multilatéral (FML) pour la période 2015-2017; les demandes de dérogation pour utilisations essentielles (DUE) et pour utilisations critiques (DUC); les produits de remplacement des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (SACO); les résultats de l’atelier sur la gestion des hydrofluorocarbones (HFC); et une proposition visant l’extension de la dérogation pour des utilisations en laboratoire et à des fins d’analyse. La GTCNL 34 a également examiné deux propositions d’amendement au Protocole de Montréal relatives aux HFC: la première était présentée par les États fédérés de Micronésie (EFM) et le Maroc; la seconde par les États-Unis, le Canada et le Mexique. Les Parties ont mis sur pied un groupe de discussion informel sur ces propositions.

 

Tout au long de la semaine, les délégués se sont centrés sur les propositions d’amendement, la reconstitution du FML pour la période 2015-2017, et les résultats de l’atelier sur la gestion des HFC qui s’est tenu juste avant la réunion. Les profondes divisions entre les Parties n’ont permis que de maigres progrès sur les propositions d’amendement. Un accord conclu tard dans la soirée du dernier jour de réunion a permis de transmettre au GETE des orientations pour une analyse plus approfondie de la reconstitution du FML, dont le rapport final sera examiné par les Parties à l’occasion de la vingt-sixième Réunion des Parties au Protocole de Montréal (RdP 26) en novembre 2014.

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le compte rendu intégral sur le site web du Bulletin des Négociations de la Terre

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020