Professeur Wangari Muta Maathai, Ambassadrice itinérante du Bassin du Congo et lauréate du prix Nobel de la paix 2004 est décédée dimanche 25 septembre 2011 dans un hôpital de Nairobi

 

 

Professeur Wangari Maathai, Ambassadrice itinérante du Bassin du Congo et lauréate du prix Nobel de la paix 2004 , Ancienne Vice-Ministre - Pleine de courage et d’inspiration, elle restera toujours gravée dans la mémoire des peuples de l’espace COMIFAC pour sa contribution en faveur de la conservation, la gestion durable et le développement durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale.

 


docs/news/Aout-Septembre 11/Wangari - Cop 17-unfccc.jpg

 

 

Lauréate du prix Nobel de la paix en 2004,  Professeur Wangari Maathai fut élevée au rang d’Ambassadrice itinérante du Bassin du Congo par les chefs d’État et de gouvernements via une résolution du deuxième Sommet des Chefs d’Etat d’Afrique Centrale sur la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers tenue à Brazzaville le 5 février 2005 (Résolution de Brazzaville (2005))- (Photo - Professeur Wangari Maathai, Ambassadrice Itinérante pour le Bassin du Congo lors de l’Évènement parallèle de la COMIFAC à la Cop 15 de l’UNFCCC, 11 décembre 2009)  .

 

 

docs/fotos/CBFF Launch Chair Wangari Maathai(b)(web).jpg 

 

Dans le cadre de la mise en place de financements innovants et durables pour la conservation, la gestion et le développement durable des écosystèmes des pays d’Afrique centrale recommandée par la résolution de Brazzaville 2005, avec l’appui du Professeur Wangari Maathai, le Royaume-Uni s’était engagé en mars 2007 à verser dans un fonds commun multi-donateurs une somme de 50 millions de livres sterling (100 millions de dollars) pour le Bassin du Congo. Le Royaume-Uni a été suivi dans cette initiative par la  Norvège  qui s'était engagée à fournir la même contribution de 50 millions de livres sterling pour ce Fond multi-donneurs. De ce fait, Mme Maathai a travaillé avec le très honorable  Paul Martin ancien Premier ministre du Canada, dans les consultations relatives à la mise en place effective du Fonds qui vit le jour en 2008 sous la dénomination de Fonds pour les Forêts du Bassin du Congo (FFBC) dont elle deviendra la Co-présidente avec le très honorable Paul Martin (  LANCEMENT DU FONDS  POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (FFBC) - Londres, les 16 et 17 juin 2008-Déclaration de soutien au Congo Basin Forest Fund). 


 

 

docs/news/Aout-Septembre 11/Wangari-WWF1.jpg 

Outre son appui aux mécanismes de financement innovants pour le Bassin du Congo, Professeur Wangari Maathai a rehaussé par sa participation, l’importance de plusieurs réunions et rendez-vous sous-régionaux de la COMIFAC et du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), entre autres: sa participation au Sommet de Brazzaville en 2005, aux réunions statutaires du PFBC, à la conférence internationale sur «Les Mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo », la visite des réalisations de Cameroon Ecology à Edea (Cameroun)  et à l'évènement parallèle de la COMIFAC à la Cop 15 de l’UNFCCC de Copenhague avec l’appui de la CEEAC, GAF, la GTZ et de la Facilitation du PFBC sur «les opportunités et défis du REDD dans le Bassin du Congo »  (COP15 UNFCCC: les forêts tropicales au centre des négociations) et aux activités des partenaires du PFBC.  (Photo: Visite des membres du Comité de Direction du FFBC au WWF –CARPO- 27 novembre 2009 @ François MAKOLOH PEMBE-WWF ).

  

Par ailleurs, elle s'était jointe à la Facilitation du PFBC dans le plaidoyer en faveur de la mise en œuvre du mécanisme de financement autonome par les États membres de la COMIFAC. Cette activité est parmi les activités prioritaires en date qu’elle réalisait  vigoureusement juste avant son décès.


docs/news/Aout-Septembre 11/Wangari - Cbff CD.jpg

 

De plus, le soutien au renforcement de la coordination et du dialogue au sein du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC) et l’appui à  la COMIFAC et ses institutions partenaires sous-régionales dans la mise en œuvre de leurs activités dans le cadre du "Plan de convergence" font aussi partie des contributions remarquables du Professeur Wangari Maathai -


 La Facilitation du PFBC veut inscrire dans la mémoire de ses membres toutes ces contributions du Professeur Wangari Maatha Ambassadrice de bonne volonté des Forêts du Bassin du Congo. (Photo - Visite sur le Terrain du Conseil de Direction du Fonds pour les forêts du Bassin du Congo (FFBC):  le très honorable Paul Martin ; Professeur Wangari Maathai et l’ex-facilitateur du PFBC, Dr Hans Schipulle,  juste après le Conseil du FFBC tenu du 26 au 27 novembre 2009 à Yaoundé).

 

 La Facilitation du PFBC et ses partenaires présentent leurs plus sincères condoléances aux membres de sa famille et aux membres du « Mouvement de la Ceinture Verte ».


Dans la presse :

LExpress.fr: Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004, est décédée 

Reuters : Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004, est décédée  

Humanité.fr : Wangari Maathai, Prix Nobel de la paix 2004 est décédée 

Voanews : Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004, est morte

Parismatch : Mort de Wangari Maathai, Prix Nobel de la paix 2004 -

 

 

Ressource - Protecting the Congo Basin (disponible uniquement en anglais)


“At the Second Heads of State Summit for Conservation and Sustainable Management of Central Africa’s Forest Ecosystems held in Congo, Brazzaville on February 4-5, 2005, Wangari Maathai accepted a public invitation by H.E. President Denis Sassou Ngeusso to be the roving Ambassador for the Congo Basin. In this role she will advocate for the sustainable management of this world heritage site."


As Professor Maathai has said: “The Congo Basin forest is a global hotspot for biodiversity and is also one of the world’s two remaining forest “lungs” (the other is the Amazon). As such, the rainforests in central Africa play an important role in absorbing CO2, a main greenhouse gas, and providing the world with oxygen. They literally help keep us breathing".



”Yet, the Congo Basin forest ecosystem is threatened by illegal logging, mineral exploration, poaching and the bush meat trade, all of which are putting the trees, the animals and the people who depend on them at risk. Therefore the world’s remaining forests must be protected, because without them not only will the global climate not be stabilized, but the world will suffer, in particular the poor, who have few options.” (Credit:
Protecting the Congo Basin Rainforest Ecosystem - The Green Belt Movement International - October 2011)

Visite des membres du Comité de Direction du FFBC au WWF – 27 novembre 2009

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.