ADIAC-CONGO: Protection de l’environnement : les jeunes dans une nouvelle dynamique

 

Le constat a été fait lors de la conférence organisée par l’association « Green team CALI », le 19 août, dans l’enceinte du Congo american language institute (CALI). 

La conférence était axeé sur le thème « Youth Leadership to sustain the environnement of central Africa » et a été organisée en partenariat avec le Congo basin forest partnership (Partenariat pour les forêts du bassin du Congo). Plusieurs associations des jeunes motivés par la protection de l’environnement à Kinshasa ont pris part à cet évènement. Parmi celles-ci figurent l’association des jeunes conscients pour l’environnement dont la présidente et fondatrice, Clareine Nzeza, a fait une intervention remarquée. Pascal Kabitshwa, project officer au sein de « Gream team CALI » a, avant toute chose, rappelé les objectifs de cette association basé sur l’éducation de la jeunesse aux questions environnementales et sur la mise en place d’un réseau de jeunes pour de bonnes orientations et de bonnes pratiques dans la gestion de l’environnement.  

 

La jeunesse, un partenaire-clé

De son côté, Matthew Cassetta, facilitateur du PFBC et Dany Pokem chargé de communication dans la même structure ont notamment circonscrit le cadre de la création du PFCB qui vise à faciliter l’appropriation du processus par les pays de l’Afrique centrale. Le facilitateur du PFCB a également fait remarquer à l’assistance que lors du sommet USA-Afrique, tenu récemment à Washington, les différents chefs d’États ont mis en exergue l’importance de la jeunesse pour l’Afrique dans différents domaines en général et dans celui de l’environnement en particulier. « La jeunesse est un partenaire-clé. Les ressources forestières sont entre les mains de la nouvelle génération », a déclaré Matthew Cassetta. Pour ce dernier, la créativité, l’innovation et l’utilisation des réseaux sociaux notamment sont les qualités dont fait preuve la jeunesse et qui peuvent être utiles dans la protection du riche patrimoine forestier du bassin du Congo.  

La RDC un acteur important dans le bassin du Congo

Pour sa part, Godefroid Ndaukila, coordonnateur national de la Commission des forêts d’Afrique centrale au ministère de l’Environnement a rappelé que la RDC détient 60% des forêts d’Afrique centrale et constitue donc un acteur important dans le bassin du Congo. Pour ce faire, il a invité les jeunes à s’armer de courage et de détermination ainsi qu’à faire preuve de dynamisme dans la protection de l’environnement. Il a tenu à souligner que le ministère est ouvert à toute initiative en provenance des jeunes qui sont l’avenir du pays. Il a également souligné l’importance de la vulgarisation de l’information liée à l’actualité environnementale en RDC. La même préoccupation a été partagée par Bienvenue Ngoy Isikimo, président du forum national de la Conférence sur les écosystèmes des forêts denses et humides d’Afrique centrale, pour qui la question de la gestion des forêts doit être popularisée. Les associations des jeunes ont également formulées plusieurs propositions pertinentes,  notamment celle de l’éducation à l’environnement. 

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le site web officiel de l'ADIAC-CONGO:  Protection de l’environnement : les jeunes dans une nouvelle dynamique                      

Auteur: Dani Ndungidi

 

Légendes et crédits photo :  

Une vue de l'assistance pendant la conférence

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020