Conférence africaine sur les risques climatiques (ACRC) 2019 : RAPPORT

 

 

Veuillez télécharger les documents PDF ci-après :

enbplus172num47e.pdf (8.4 MiB)

 

 

La Conférence africaine sur les risques climatiques (ACRC) 2019 s'est achevée le mercredi 9 octobre, avec un programme chargé comprenant des sessions plénières, des tables rondes, des ateliers et des séminaires. Dans la matinée, deux séances plénières ont été consacrées à l'état des services d'information climatique pour l'appui au développement en Afrique et à la mobilisation des investissements dans les services climatiques.

 

 

S'agissant de l'état des services d'information sur le climat, Filipe Lúcio, Directeur du Cadre mondial pour les services climatologiques (GFCS), a souligné dans un discours liminaire la nécessité de renforcer les capacités en matière de fourniture de services climatologiques, soulignant l'urgence de l'action en Afrique et la nécessité d’améliorer le suivi et l’évaluation. Stephen Mooney, Department for International Development (DfID), Royaume-Uni, a souligné la nécessité d'une appropriation africaine des services climatologiques, en mettant l'accent sur la coproduction et la « livraison du dernier kilomètre » pour atteindre ceux qui ont vraiment besoin d’informations.

 

 

En ce qui concerne la mobilisation des investissements pour les services climatologiques, Paul Watkiss, du Fonds d'intégration du climat du Département du développement international (DfID), a souligné dans son exposé liminaire la valeur économique des services météorologiques et climatologiques, qui dépasse la valeur financière. Dumisani Chirambo de Seeds of Opportunity, au Malawi, a souligné la possibilité d'utiliser l'innovation sociale et la science communautaire pour fournir des services climatologiques. Daniel Tsegai, de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), a présenté un exposé sur la lutte contre la sécheresse, l'assurance risques et la gestion durable des terres. Tout au long de la journée, les délégués ont participé à :

  • Une session sur les initiatives en matière de services climatologiques en Afrique ;
  • Deux séminaires sur les rapports spéciaux du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sur les océans et la cryosphère dans un climat en évolution, et sur les changements climatiques et les terres, respectivement ;
  • Deux tables rondes sur les implications et la gouvernance de l'élimination du dioxyde de carbone pour l'adaptation et les ODD, et sur la collaboration des secteurs public, privé et universitaire pour la prochaine génération de l’intelligence météorologique et climatique et
  • Deux ateliers sur la façon de relever les défis urbains en co-créant des connaissances sur le lien entre l'alimentation, l'eau et l'énergie, et sur les concepts de recherche pour un appel conjoint Afrique-Europe sur les services climatologiques innovants pour les régions africaines.

 

 

Lors de la séance plénière de clôture, Ernest Afiesimama, de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), a mis l'accent sur les initiatives visant à éliminer les obstacles et à faciliter une analyse intégrée des risques climatiques en Afrique. Chris Jack, de l'Université du Cap (Afrique du Sud), a souligné les principaux défis et les progrès réalisés dans les domaines suivants : modélisation à haute résolution, compréhension conceptuelle de la performance des modèles pour éclairer l'élaboration des modèles, lien entre la résilience de la gestion des risques et les informations climatiques et renforcement des capacités à l'aide des informations climatiques. Rosalind West, DfID, a souligné les succès remportés dans l'avancement de la science fondamentale et l'utilisation de cette science, soulignant que « la science du climat n'est pas seulement pour les climatologues, elle est pour tous ».

 

En savoir plus...

 

 

Veuillez télécharger les documents PDF ci-après :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.